Dimanche 21.07

Journée de clôture du 16e ParaBôle Festival – Entrée à prix libre.
Avec les performances hyper copain de Get Dead, Guerilla Poubelle, Lost Love, Rob Moir et Emilie Zoé (band). Mais aussi de la planche à roulette et de la pétanque.

Rob Moir

(Folk Punk Minstrel // Canada)
Votre futur ménestrel préféré! Rob Moir a voyagé dans le monde entier et saupoudre sa musique de ses expériences exceptionnelles. Vous serez autant captivés par sa musique que par l’histoire de sa pire gueule de bois. En un homme, il réunit les cultures pour un show de pub à la canadienne, comme on les aime. Préparez vos sac-à-dos, une bonne bière et faites-vous un nouvel ami extraordinaire.

Lost Love

(Punk d’amour // Canada)
L'amour a la montréalaise! Avec leurs douces paroles sirupeuses d’érable et leurs riffs imbibés de poutine, Lost Love remplira Bôle d’ondes élégamment grasses, “cheesy”, huileuses, sucrées et si délicieuses!

Guerilla Poubelle

(Punk Sorcellerie // France)
Les punks en chef de Bôselworld! Après un concert durant l'édition 2016, deux concerts du nouvel an en 2018, un concert du nouvel an et un génial clip réalisé par David Basso dans nos locaux en 2019, Guerilla Poubelle revient prêcher sa bonne parole pour le premier dimanche du festival! (En fait, on les aime, c’est pour ça).

Get Dead

(Beach City Punk // USA)
Énervés mais pas trop, Get Dead chante la rage punk sur fond folk. Parfait pour un dimanche, la voix rauque du leader rappellera aux nostalgiques la fête de la veille, de la veille de la veille et, bien sûr, du jeudi!

Emilie Zoe (duo)

(Lo-Fi Killer Queen // Neuchâtel CH)
Joyau du terroir, Emilie Zoé nous guide à travers de sombres univers et nous emmène inlassablement vers la lumière. Après un set intimiste le jeudi soir, Emilie Zoé s'exprimera de toute sa palette le dimanche, accompagnée de Nicolas Pittet. Pour clore cette édition, le duo peindra le silence des nuits claires et les parades des feuilles laissées pour mortes, le ruissellement des fontes glaciaires et les foudres des plus belles tempêtes.